Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les recettes de Suzette !

Les recettes de Suzette !

Il paraît que les carottes ça rend aimable, il paraît...

Galettes éthiopiennes ou injera (y'a du gluten dans les miennes mais c'est à IG bas)

J'ai découvert la cuisine éthiopienne il y a peu dans l'excellent restaurant Karamara à Tours (oui pour une fois je fais de la pub). C'est un chouette petit endroit familial où vous croiserez pas mal d'alter mondialistes avec des barbes et des petits chignons, c'est le seul inconvénient d'ailleurs. J'y ai bu le meilleur café de ma vie, sans rire, c'était à se taper le cul par terre. Tout épais, tout doux, torréfié sur place et préparé dans des cafetières éthiopiennes.

Dans ce restaurant à la place des couverts on prend des morceaux de galette pour manger les aliments. C'est l'injera. Ils ont du utiliser de la farine de teff blanche parce qu'elle était très souple, pâle et très fermentée avec une espèce de pointe acide et vinaigrée dans le palais. Je n'ai pas réussi à trouver cette farine, aussi me suis-je contentée de la farine de teff complète, dénichée dans mon bizarroïde magasin bio habituel (le Coop nature à Tours, allez encore une pub !). Et j'ai suivi les recettes traditionnelles glanées ça et là sur le Net.

Pour ma première expérience d'injera, je n'avais utilisé que de la farine de teff complète et je n'ai pas été totalement convaincue, pas à cause du goût mais à cause de la texture sous la dent, très sablonneuse... je n'aime pas du tout cette sensation gustative, et dès que je perçois un tout petit grain de sable dans un poireau ou une salade, c'est foutu ça me gâche tout le plat ! Mais certaines personnes ne sont pas du tout gênées par cela (au taf bizarrement je suis la seule à n'avoir que des poireaux mal lavés), alors bon vous pouvez faire cette recette en ne mettant que de la farine de teff où là vous aurez zéro gluten.

La recette se prépare en plusieurs étapes, 24 à 48 heures à l'avance + 1 heure de repos juste avant la cuisson des galettes.

Pour la recette et une douzaine de galettes, comptez :

- 250g de farine de teff complète ;

- 250g de farine de sarrasin ;

- 1 sachet de levure boulangère sèche ;

- moins d'un litre d'eau ;

- du sel avant la cuisson ;

- de l'huile de colza en toute petite petite quantité pour graisser la crêpière.

La veille ou l'avant veille, délayez le sachet de levure et un peu d'eau chaude. Mélangez 185g de farine de teff et 185g de farine de sarrasin avec 500 ml d'eau. Versez la levure délayée, fouettez bien pour éviter les grumeaux, et laissez reposer 24 à 48 heures sous un torchon à température ambiante.

 

Hebergeur d'image

Pour l'instant votre pâte est lisse et toute belle, mais attendez après 48 heures de fermentation...

Hebergeur d'image

Oh mon Dieu j'ai créé la vie !

Oui d'ailleurs prévoyez le coup avant le repos de votre pâte, elle va monter et faire des bulles, donc le récipient doit être rempli à moitié à peu près pour éviter tout débordement.

Une fois les 24 ou 48 heures passées, versez le reste de la farine (soit 65g de chaque farine) avec 160 ml d'eau bouillante. Ca va patouiller et rester sec, ne vous inquiétez pas. Laissez reposer quelques minutes puis incorporez petit à petit ce mélange à la pâte fermentée, en fouettant pour éviter les grumeaux. Rajoutez encore 170 ml d'eau froide et continuez à fouetter. La pâte va être épaisse mais lisse, si vous avez des grumeaux (façon de parler), passez la pâte au chinois ou au travers d'une petite passoire.

Laissez la reposer encore une heure, elle va encore fermenter et lever !

Voilà c'est le moment de faire vos galettes. Il vous faudra une crêpière ou une poêle anti adhésive, avec un peu d'huile de colza pour graisser et un couvercle qui peut recouvrir la crêpière. L'injera ne se cuit que d'un côté.

Fouettez de nouveau la pâte, salez et commencez vos galettes sur crêpière très chaude. Une louche par galette devrait suffire mais ça dépend la taille de votre crêpière. Des bulles vont se former très vite : ce sera le moment de couvrir la crêpière :

Hebergeur d'image

Laissez cuire la galette quelques minutes (pour moi 2-3 minutes, le recto prend une jolie couleur brune, retournez un bout vous verrez) et continuez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.

Normalement vous n'aurez pas besoin de graisser beaucoup la crêpière, juste toutes les quatre/cinq galettes environ. Elles se décollent très facilement.

Hebergeur d'image

Voilà la couleur à obtenir à peu près, gaffe car ça peut sécher vite : la galette doit rester humide du côté non retourné.

Hebergeur d'image

Vous pouvez servir vos injeras avec tout un tas de légumineuses, ou du Doro wat (ragoût aux oeufs et viande), du fromage blanc, du miel... Pour ma part nous les avons dégustées avec des légumineuses : pois cassés, lentilles corail et haricots mungo.

Recettes à venir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article