Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les recettes de Suzette !

Les recettes de Suzette !

Il paraît que les carottes ça rend aimable, il paraît...

Galette déprimation de la saint Nino (IG bas)

Quand je lis les blogs de cuisine des autres à mes heures perdues, je m'étonne de tant de sérénité légère dans les propos et les actes au quotidien. Pinaise on se croirait dans une pub Bridelice avec Cerise qui irait chercher du bon beurre dans un panier en osier tressé par des gentilles dames. Ca me troue le séant, c'est incroyable tant de joyeuseté à fureter dans sa cuisine dans ses bassines à confiture à zinc et à raconter une vie sans nuages merdeux. Les autres blogueurs cuisine quand il pleut des cordes subitement alors qu'ils pique niquent joyeusement dehors (bé oui ils font tout joyeusement putain mais c'est pas du sucre glace qu'ils bouffent c'est clair !) ils courent sous la pluie en riant et en rangeant la vaisselle sous des airs de Verdi.

Tandis que chez moi avec la Portugalie qui me serre le coeur, ce serait plutôt ça :

(pour la petite histoire j'ai tapé "fado triste" dans Youtube,

je savais même pas qu'il y en avait du joyeux)

 

Moi si je pique nique trankilou (AHAHAHAHAHAHA !!!) et que d'un seul coup il flotte, je vais penser à la bouffe gâchée, gueuler comme un veau et probablement me vautrer comme tout être humain normal un peu en surpoids, avec le jambon à l'os sous le bras et la sauce vinaigrette en liberté sur les fringues.

Donc je disais, aujourd'hui j'ai voulu cuisiner la fameuse galette des Rois dont je fais régulièrement la promotion sur Facebook, histoire de me mettre du beurre au coeur, avec la même légèreté que les autres là... et puis ben j'ai tout foiré la recette déjà au tout début ! La détrempe je lui ai déjà collée le beurre direct dans le robot.

Et ça s'est donc terminé en galette déprimation le jour de la saint Nino.

Pourtant, tout avait bien commencé. J'avais tout ce qui fallait pour la pâte :

- 90g de farine d'orge ;

- 90g de farine intégrale de blé T150 ;

- 120g de beurre ;

- 112 ml d'eau ;

- une bonne pincée de sel.

J'ai tout balancé dans le robot en oubliant que pour une pâte feuilletée fallait d'abord faire une détrempe sans le beurre ! DAMNED ! J'ai du coup obtenu un genre de pâte brifeuilletée. Pas trop collante, bien compacte. Je l'ai laissée reposer puis j'ai réfléchi à la suite.

Qu'allais-je faire de ma bon Dieu de poudre d'amandes ? J'avais même pas une poire mes amis, pour tenter une Bourdaloue. Alors j'ai total improvisé, FUCK OFF !!!!

J'ai mélangé pêle mêle :

- 75g de poudre d'amandes ;

- 2 cuillerées à soupe de pâte de sucre de fleur de coco bien travaillées en pommade, histoire de remplacer le beurre initialement prévu pour la galette des rois et de ne pas rajouter de sucre (alors cette pâte n'est pas facile à trouver, en plus le pot est IMPOSSIBLE à ouvrir avec 3 paires de mains différentes, j'ai du exploser le couvercle pour arriver à mes fins ; vous pouvez néanmoins la remplacer par de la purée d'amandes, du beurre, de la margarine... et sucrer) ;

- de la crème d'amande (environ 3-4 cuillerées à soupe) ;

- une giclée de citron ;

- 2 oeufs.

Les autres ingrédients pour la suite :

- environ 30g de chocolat noir 85% en copeaux ou petits morceaux ;

- un jaune d'oeuf ;

- du sucre de fleur de coco (1 cuillère à soupe).

J'ai ensuite partagé en deux ma boule de pâte, et j'ai étalé la première pâte entre deux feuilles de papier cuisson (oui parce que quand on utilise des farines autres que la blanche blanche, ça a tendance à pas être évident à étaler à même le rouleau et le plan de travail, et après vous allez galérer à la mettre dans le moule sans la casser). J'ai dépose ma pâte dans un plat à tarte, et j'ai ajouté ma préparation aux amandes. Sur le dessus j'ai mis des copeaux de chocolat noir 85%.

Hebergeur d'image

Elle est pas trop moche quand même, nan ?

Pourtant c'était mal parti !

J'ai ensuite étalé ma deuxième pâte entre deux feuilles de papier cuisson toujours, et je l'ai déposée sur l'autre. Après ça il faut souder les bords. J'ai mélangé ensuite le jaune d'oeuf avec du sucre de fleur de coco, que j'ai appliqué au pinceau sur la galette pour la dorer et davantage souder les bords.

Hebergeur d'image

Et j'ai mis le tout au four préchauffé, à 180° pendant une bonne quarantaine de minutes.

Hebergeur d'image

Diantre mais c'est qu'elle est bonne en plus ma galette déprimation !

Comme quoi dans la vie faut même rebondir sur ses échecs culinaires.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article