Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les recettes de Suzette !

Les recettes de Suzette !

Il paraît que les carottes ça rend aimable, il paraît...

Tarte au citron (IG bas)

C'est en regardant le MOOC sur la pâtisserie que j'ai décidé de me jeter à l'eau et de préparer ma first tarte au citron ever ! J'ai donc suivi le MOOC et changé les ingrédients pour que ça devienne une tarte gourmande sans que ça vous fasse pioncer après ingestion. Pas mal de gens évitent les acides gras saturés quand ils suivent un régime Montignac, moi de temps à autre j'en utilise parce que c'est vachement bon quand même, faut arrêter de se mentir... Healthy food certes, mais c'est pas 125 grammes de beurre dans une tarte qui vont vous mener au trou là maintenant tout de suite.

(Je décline par avance toute responsabilité dans l'ingestion de cette recette)

Plusieurs étapes il va falloir suivre petit Padawan pour mener à bien ta mission. D'abord préparer tes tranches de citron confit il te faudra.

(J'arrête c'est trop chiant sérieux)

Donc pour le citron confit comptez :

- 1 citron BIO (cette fois c'est VRAIMENT du bio qu'il faut, vu qu'on va consommer la peau qui est bourrée de pesticides dans le PAS BIO ; oui oui pense à celle qui trempouille dans ton Perrier l'été...) ;

- 80 grammes de fructose ;

- de l'eau.

Coupez votre citron en fines tranches, les déposez avec le fructose dans une casserole, couvrez avec de l'eau et laissez confire tout ça une vingtaine de minutes à feu doux.

Laissez refroidir dans un coin.

Après il faudra préparer la crème au citron. Voici les ingrédients :

- 4 beaux citrons ;

- 80 grammes de fructose ;

- 20 grammes de farine d'orge ;

- 4 oeufs entiers + 2 jaunes ;

- 125 grammes de beurre.

Commencez par presser vos citrons, ça doit vous faire environ 20 cl de jus. Dans une casserole mettez le jus ainsi que le beurre découpé en morceaux. Faites cuire en fouettant jusqu'à ébullition puis mettez de côté. Dans une jatte mélangez les oeufs, le sucre, la farine et battez moi tout ça jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse. Rallumez le feu...

(Désolée, 100 fois désolée, je me suis réveillée avec plein de conneries dans la tête aujourd'hui, ça me change de ma déprimation habituelle !)

... et incorporez ce mélange mousseux au jus de citron fouetté avec le beurre. Il faut bien fouetter tout du long sur un feu doux, et quand ça arrive à ébullition vous attendrez encore 30 secondes en battant toujours, avant d'éteindre le feu. Transférez cette crème qui doit être ferme dans un autre récipient, couvrez avec un film et laissez refroidir.

Ca fait limite mayo non ? Hum regardez moi tout ce gras !!!!

La troisième étape consiste à préparer une pâte brisée. Vous qui avez découvert les farines à index glycémique comme moi il y a quelques temps, vous avez du subir aussi pas mal de déconvenues quand naïvement vous avez cru qu'il fallait JUSTE remplacer la farine blanche par de l'intégrale AHAHAHAHAHAHAH ! Oui je sais moi aussi je l'ai faite la boulette. Et je me suis retrouvée avec des trucs indigestes tout marron. Heureusement grâce au Nénet, j'ai trouvé la recette idéale de pâte brisée sur le chouette site d'Ella, Megalow food. Elle aussi s'inspire pas mal de Marie Chioca qui a beaucoup essuyé les plâtres en matière de boulange et de pâtisserie à IG bas.

Donc cette recette de pâte brisée, je ne m'en sépare plus !!! Pour la faire il vous faudra :

- 150 gr de farine d'orge mondé (apparemment c'est aussi faisable à l'épeautre intégral) ;

- 50 gr de poudre noisette/amande (j'aime bien le mélange des deux mais l'une ou l'autre suffit) ;

- 75 ml d'eau tiède ;

- 75 ml d'huile d'olive ;

- 40 gr de sucre de bouleau.

Commencez par mettre dans une jatte la farine, la poudre et le sucre, puis rajoutez les liquides et pétrissez. Ca se fait tout seul en deux tours de main. Sans robot, petit joueur !!! Filmez et laissez reposez une heure au frais.

Préchauffez le four à 180°.

Alors les déboires en matière d'étalage de pâte vous avez du en connaître aussi... Moins il y a de gluten (ou moins vous aurez dosé la bonne dose de fluide avec la bonne dose de gluten, à vos calculettes !), plus la pâte va s'effriter et se déchirer. Pour éviter les envies de balancer le tout par la fenêtre, vous avez deux possibilités :

- soit vous étalez directement la pâte à la main dans le moule sur une feuille de papier sulfurisé (ou papier cuisson) ;

- soit vous coincez votre pâte entre deux feuilles de papier et vous passez votre rouleau dessus.

J'ai choisi cette méthode, maintenant c'est à vous de voir.

Elle était belle avant que je l'oublie dans le four, la pauvre, brûlée au troisième degré ; j'ai fait une Jérômerie comme on dit par chez moi... Bon faites comme si je n'avais rien dit, je réussis TOUJOURS mes plats du premier coup. Alors la pâte est bien sagement dans son petit moule et elle attend la suite. Avant de la mettre au four vous allez poser dessus une feuille de papier cuisson (tiens la même que pour l'étalage de la pâte si vous avez choisi la deuxième option) et sur cette feuille vous allez mettre des haricots secs, du riz cru, ou d'autres légumes secs pour faire cuire la pâte à blanc.

Ca donne ça :

Vous allez enfourner tout ça pour une vingtaine de minutes et enlever la feuille de cuisson tapissée de trucs. Vous allez ré enfourner le tout et PAS COMME MOI, faire gaffe à ce que la pâte pas encore cuite échoue lamentablement sur la porte du four. 

C'était sa destinée faut croire.

Ben quoi, je vous avais prévenus...

Alors vous ré enfournez 10 minutes grand max, ça dépend aussi de votre four, je le connais pas perso. Il faut que la pâte soit dorée foncée. Oui je sais c'est balèze comme couleur. Je n'ose pas vous montrer la mienne car comme elle est tombée, elle s'est fissurée en deux, mais n'ayez crainte en bonne fille de maçon je vais tenter de colmater ça brillamment.

Vous qui n'avez pas fait tomber votre pâte, vous allez laisser refroidir votre pâte trankilou et ensuite la démouler dans un grand plat. Enfin si vous le sentez, sinon vous pouvez aussi la laisser dans le plat d'origine et FUCK OFF ! On va pas se laisser emmerder par une pâte à tarte, si ????

Retravaillez un peu votre crème au citron puis étalez la dans votre pâte à tarte. Vous n'aurez plus qu'à décorer avec les citrons confits et pourquoi pas rendre le tout brillant avec le sirop de sucre dans lequel vos citrons ont confit, vous prenez un pinceau et vous tartinez le tout en surface avec.

Voilà j'ai fait ce que j'ai pu, deux Jérômeries plus tard :

Même si c'est moche, l'essentiel c'est que ce soit bon ! Si vous voulez cuisiner comme un chef, vous pouvez tout suivre la recette sur le MOOC :

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article