Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les recettes de Suzette !

Les recettes de Suzette !

Il paraît que les carottes ça rend aimable, il paraît...

Beignets d'aubergine (IG bas - vegan - sans gluten)

Mateus et morue à dessaler au balcon, Tos au salon !

Ca faisait des lustres que j'avais envie de concocter un truc avec de la coriandre et du bacalhau les amis, donc la dame est en train de se dessaler tranquillement à la fraîche, et bientôt je viendrai vous en causer dans ces pages donc patience !

En attendant je vous ai préparé des beignets privés de pic d'insuline, privés d'animaux morts, privés de gluten mais pas privés de goût ! En effet cette recette simplissime comporte de la farine de lentilles, que je n'avais jamais travaillé jusque là, mais qui se révèle pleine de surprises et savoureuse.

Pour fabriquer ces beaux beignets croustillants, vous aurez besoin de :

- temps, c'est hyper long de cuire les beignets surtout si vous n'avez qu'une poêle comme moi, comptez environ 45 minutes pour une trentaine de beignets ;

- 125 grammes de farine de lentilles (j'ai pris de la verte mais avec d'autres couleurs ça doit marcher aussi) ;

- 1 pot de yaourt rempli d'eau (et sans le yaourt vous aurez compris) ;

- 2 belles aubergines ;

- du gros sel ;

- de l'huile.

Alors le seul petit inconvénient de la farine de lentilles combinée aux aubergines, c'est qu'elle boit beaucoup. D'huile. Donc autant choisir une huile aux acides gras insaturés, genre colza ou pépin de raisin, et prévoyez le salopin (bisous Fred !) pour absorber le surplus une fois vos beignets frits.

Epluchez les aubergines et coupez les en tranches très fines.

Hebergeur d'image

Mettez les dans une passoire avec une poignée de gros sel et laissez les dégorger une bonne vingtaine de minutes.

Préparez votre pâte à beignet : versez la farine dans une jatte puis le pot d'eau petit à petit ; fouettez pour évitez les grumeaux. La farine boit beaucoup donc, hips ! alors il est possible que vous ayez besoin d'un chouia de plus d'eau. Il faut que votre pâte au final ait une consistance fluide et plus épaisse qu'une pâte à crêpes. J'ai pas osé la photographier parce qu'elle m'a drôlement fait penser à la gerbe de purée de pois cassés de Regan dans le célèbre film.

(Partez pas je vous jure c'est très bon !)

Enlever le surplus de sel des aubergines avec du papier absorbant en les épongeant. Faites chauffer une poêle (ça marche aussi avec une friteuse) avec de l'huile, il faut une bonne épaisseur pour que les beignets puissent bien trempouiller dedans. Quand elle est bien chaude, vous n'avez plus qu'à plonger votre tranche d'aubergine dans la pâte à beignet puis dans l'huile et TADAM !

Hebergeur d'image

Rien de tel qu'un bon bain d'huile bouillante ! Les beignets sont prêts quand ils sont bien dorés, ça peut aller assez vite si vous avez un bon feu (j'utilise encore des termes préhistoriques, pas d'induction, pouah !).

Il est préférable de préparer votre rouleau de salopin et d'en disposer dans une grande assiette avant d''y déposer vos beignets. Moi perso j'ai réitéré deux fois l'opération pour que les beignets restent légers avant tout.

Valaaaaaaaa c'est prêt !

Hebergeur d'image

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article